Historique

Index de l'article

Les premiers logiciels de communication édités par I&N

En 1984 le Minitel prend son essor et de nombreux services sont proposés mais il n'existe aucun outil de mémorisation et d'édition des pages.
En programmeurs indépendants, nous développons le logiciel Copytel sur un petit ordinateur révolutionnaire, l'Oric-1, devenu par la suite Oric-Atmos.

N'arrivant pas à faire produire le logiciel Copytel d'une manière efficace et rémunératrice, Claude BARTHÉLÉMY créer l'entreprise 'Informatique et Nature - I&N bureau d'études', en octobre 1985.

L'entreprise I&N prend en charge la distribution de Copytel.
Le logiciel se vend en quantité à travers toute la France et dans quelques pays frontaliers.
Une version spéciale, Jasmitel, était éditée pour les produits Jasmin proposés par une société du Var.

La particularité de Copytel était d'utiliser le modem du Minitel (alors gratuit) avec une liaison vers l'ordinateur par sa prise péri-informatique.
Développé dans le langage machine du micro-processeur Motorola 6502, nous avions conçu une routine spéciale pour ajouter un port série RS-232 à l'ordinateur Oric qui n'en possèdait pas.

Avec le succès de Copytel, nous ajoutons quelques routines au logiciel et le transformons en serveur minitel mono-accès, ce sera le logiciel MS-Tel (pour Mono Serveur TELématique).
MS-Tel se diffuse à la même échelle que Copytel et permet à de nombreuses entreprises, organisations, et associations de proposer une vitrine d'information sur Minitel à un coût dérisoire. Des fonctions permettent la prise de commandes.

Début 1986, la marque anglaise Oric disparait, le logiciel MS-Tel est alors entièrement réécrit en langage C pour une utlisation sur les nouveaux ordinateurs Atari.
La nouvelle mouture dénommée Cervin sera commercialisée jusqu'en 1990, période vers laquelle les BBS, serveurs de données informatiques, prennent leur essor, juste avant celui d'Internet.

Actualisation : 04 novembre 2019